Esther 1 : Le faste et l’opulence

festin Assuérus Esther 1 ellecroit.com

Voici la première méditation du chapitre 1 d’Esther. J’espère que votre méditation a été bonne ! Si vous êtes tombées sur cette article avant d’avoir lu le principe des méditations “Lire la Bible ensemble”, faites un tour par là avant de continuer de lire cet article  >>>  Lire la Bible ensemble

Lecture : Esther chapitre 1

Beaucoup de détails sur ce banquet, un étalement de richesse. La Bible nous montre le faste de ce festin puis un grain de sable vient tout bousiller. Alors grain de sable, cela dépend de comment on voit les choses, peu d’hommes aiment être humiliés devant d’autres par leur propre femme ! Pour Assuérus, ce n’était pas qu’un grain de sable…

Ce qui me frappe c’est que tout est somptueux, rien ne manque : la nourriture, la décoration, des invités importants, vip, tout cela pendant 180 jours (peut-on vraiment s’imaginer ce que pouvait être un festin de 180 jours au temps du roi ! ) puis il fit un autre festin pour tout le peuple de la capitale Suse pendant 7 jours. On parle de l’abondance du vin, de la libéralité du roi. Et de sa parfaite compréhension du fait que tout le monde n’avait pas envie de boire (v8). C’est un roi généreux, bon et compréhensible devaient penser les invités !

Compréhensible mais cela dépend avec qui, car dès les versets suivants il ne va pas du tout être compréhensible avec sa femme, la reine Vasthi. Quand la vie peut basculer pour une chose aussi banale. Une prise de tête entre son mari et sa femme sous fond d’alcoolisme, d’orgueil, d’opulence et de faste. Je ne vais pas m’arrêter sur le fait que Vasthi aurait dû ou non obéir au roi, connaissant la suite de l’histoire, je sais juste que Dieu s’en est servi pour son plan en tout cas.

dîner somptueux Esther chapitre 1 ellecroit.com

Je vois ce chapitre comme l’introduction d’une histoire, comme une toile de fond expliquant pourquoi Esther a fini par se retrouver Reine du royaume qui dominait son propre peuple ! Mais il y a une chose qui me fait particulièrement réfléchir :

“L’homme ! Ses jours sont comme l’herbe, il fleurit comme la fleur des champs. Lorsqu’un vent passe sur elle, elle n’est plus, et le lieu qu’elle occupait ne la reconnaît plus” Psaume 103.15. Voilà à quoi me fait penser Vasthi, tellement importante un jour et tellement insignifiante le lendemain. C’est le monde et la considération qu’il a pour les gens, on les prend puis on les jette. Une reine s’en va et on va en choisir une nouvelle.

Comme je suis heureuse de faire partie d’un autre royaume, où mon Roi me voit comme sa fille, rachetée par le sang précieux de Christ. Il y a une telle instabilité dans ce monde mais mon Dieu est immuable : il ne change pas. Ma valeur ne dépend pas de mon obéissance et du fait que je sois une parfaite « chrétienne » mais cela dépend du sang de Jésus qui a coulé pour moi.

La joie de sa présence ne va pas m’être ôtée du jour au lendemain à cause de sentiments fluctuants de Dieu.

Peut-être qu’il y avait un grand festin à cette époque, que les habitants de Suse vivaient de belles réjouissances aux frais du roi si généreux. Mais comme cela pâlit devant la stabilité, l’amour, la paix et la joie que Dieu me donne. Comme le fait d’avoir le Saint Esprit qui rend témoignage en moi que je suis enfant de Dieu  (Romains 8.16)

nehemie 8.10 la joie du Seigneur ellecroit.com

C’est ce que le monde offre, rien qui ne dure, de la représentation, des faux semblants, des plaisirs éphémères. En Dieu nous avons l’assurance de notre salut par exemple, j’ai un trésor au ciel qui ne se rouille pas. Rien ne nous séparera de Dieu. (Romains 8.38-39)

Un vieux cantique me venait pendant la méditation, il ne me reste plus qu’à mettre le CD d’Héritage qui l’a repris pour mon plus grand bonheur 🙂 :

  • J’ai l’assurance de mon salut
  • par la présence du Seigneur Jésus
  • son sang m’a lavé, m’a racheté
  • Et son Esprit Saint m’a régénéré
  • C’est mon histoire, c’est là mon chant
  • Louer mon Sauveur le jour durant
  • C’est mon histoire c’est là mon chant
  • Loué soit Jésus à chaque instant

Et vous ? Quelque chose à dire sur le chapitre 1 du livre d’Esther ?

*