La face cachée du mariage : lettre ouverte aux jeunes filles

face cache du mariage ellecroit.com

Quand on est célibataire, on peut s’imaginer que le mariage sera de façon général une belle idylle romantique, la Bible ne dit-elle pas que « Celui qui trouve une femme  trouve le bonheur, c’est une grâce qu’il obtient de l’Eternel » (Prov 18.22) ? Oui le mariage est une grâce mais et la face cachée du mariage ? 

Quelques réalités parmi tant d’autres…

La vérité est que vous ne ferez pas tout ce que vous voulez quand vous le voudriez. Vous ferez des choses qui n’ont aucune importance pour vous, aucun intérêt si ce n’est de rendre l’autre heureux et lui faire plaisir. 

Dans certaines décisions que vous aurez à prendre, ce sera vous “la perdante”, cela favorisera votre mari ou vos enfants mais pas vous.

Vous serez fatiguée mais vous devrez quand même assurer un minimum.

Vous vous lèverez parfois du « mauvais pied » comme quand vous étiez célibataire, mais il ne faudra pas être égoïste et le faire subir à toute la famille. On ronchonne 30 min après il faut passer à autre chose.

Votre mari ne rangera pas les choses toujours comme vous le souhaiteriez, il ne vous répondra pas toujours comme vous le souhaiteriez, il ne vous offrira pas toujours ce que vous vouliez.

La vérité est que de nouvelles situations révéleront que vous avez des idées et des approches différentes sur des sujets que vous ne soupçonniez pas.

marcher ensemble sacrifice ellecroit.com

La vérité est que les problèmes de la vie ne disparaissent pas quand on se marie, au contraire, on est peut-être deux donc plus fort, mais on est aussi deux à avoir potentiellement un souci un jour : autrement dit si l’un a un souci, l’autre en à un aussi.  Vous êtes dans le même bateau, si un souffre vous souffrez, ses soucis deviennent vos soucis. Et donc vous avez 2 fois plus de chances d’avoir des soucis… Puis viennent les enfants et faîtes le calcul… Serez vous derrière lui ? Le soutiendrez vous de tout votre coeur ? Regretterez vous votre célibat et sa tranquillité ? Penserez vous au fond de votre coeur : « qu’il se débrouille » « c’est de sa faute » ? 

Aurez-vous envie de lui dire c’est mon argent ? Lui dire “j’ai fais plus d’études” ? Je suis plus intelligente ? et alors… il restera votre mari, le père de vos enfants, le chef et le protecteur du foyer.

Ou lui dire qu’il est censé avoir fait plus d’études, être plus intelligent ? Et alors ? Il a aussi des faiblesses, des manquements, ça n’enlèvera rien au fait qu’il soit un homme, votre homme.

La vérité est que le sexe est important, pas seulement au début du mariage quand de toute façon l’abstinence avant le mariage n’a fait qu’augmenter le désir et l’empressement. La vérité est que ce sera une chose importante pour votre mari que vous arriviez à le comprendre ou pas. Je ne dis pas qu’on doit être des esclaves sexuelles mais la réalité est que parfois c’est vous qui aurez envie (et votre mari s’empressera de répondre favorablement 🙂 ), il y a des jours où vous aurez tous les deux envie ( parfait !) et des jours où c’est lui qui aura envie mais contrairement à lui cela ne sera pas un plaisir d’y répondre avec empressement…. Parfois on est trop fatiguée et je ne pense que les hommes soient des enfants gâtés à qui on devrait dire oui tout le temps. Mais la réalité c’est que parfois malgré le fait de ne pas avoir envie, vous devriez* le faire par amour pour luiDans les films, ça à l’air toujours excitant, en vrai parfois on a juste envie de dormir, c’est tout. *(Physiquement on peut ne pas avoir envie mais l’amour qu’on a pour l’autre nous donne envie de lui faire plaisir et de “sacrifier” un peu de notre sommeil).

mariage intimité couple ellecroit.com

La réalité est que malgré la grande ouverture des hommes de cette génération sur le partage des tâches domestiques, votre chéri s’attendra inconsciemment (ou pas) à ce que vous gériez un certain nombre de choses.

Il est très important de parler avant de se marier, de se dire comment on voit la vie, ce qu’on attend de ce mariage, ce qu’on attend de l’un et de l’autre.

Rester amoureux, ce n’est pas magique

La réalité c’est qu’on apprend à s’aimer chaque jour : on apprend de nouvelles choses sur l’autres, on découvre des points de caractères et on évolue ! Pendant cette évolution il faut rester amoureux. Et ce n’est pas magique, il faut travailler dans son couple, il faut être proactive, il faut être intentionnelle. Dès la première année, malgré l’amour « facile » parce qu’on est jeune et super amoureux, j’avais toujours en tête de travailler à rendre ce mariage plus heureux, à construire notre couple, à veiller sur nos sentiments l’un envers l’autre. 

Si vous n’êtes pas prête à faire des sacrifices, l’apôtre Paul a raison, le célibat est mieux. Le mariage ce n’est pas pour les égoïstes.

Peut-être que vous sacrifierez certaines choses importantes mais si vous vous mariez c’est que vous avez réalisé que cette personne était plus importante.

actes 20.35 bonheur donner ellecroit.com

Etes-vous prêtes à l’aimer plus que vous même parfois ? A faire passer l’autre avant vous ?  On pourrait dire “mais c’est valable pour les hommes ! Et eux sont-ils prêts à nous faire passer avant eux ?”  C’est important, oui, mais il faut commencer par soi et savoir ce que l’on veut. Il est clair que cet article aurait pu s’intituler « lettre ouvertes aux jeunes hommes », ce qui est valable pour l’un l’est aussi pour l’autre, mais nous sommes sur un blog lu majoritairement par des femmes, alors…

Oui j’ai un mariage heureux, un mari génial, je ne le méritais pas, mais la vérité est que je fais des sacrifices, que tout ne se passe pas comme je le voudrais mais j’honore tous les jours cette décision prise devant témoin : Oui je veux être sa femme dans les bons comme dans les mauvais moments. Je donne sans attendre en retour mais la réalité c’est que je reçois aussi beaucoup, comme un boomerang, ça aide c’est sûr. Je ne peux imaginer  les femmes qui vivent avec un homme qui ne bouge pas le petit doigt et qui ne fait aucun effort, Je n’imagine pas ce qu’aurait été la « lettre ouverte » d’une femme qui vit des frustrations dans son mariage…

fausse idée du mariage conte de fée ellecroit.com

Si on vous avait dit que le mariage était un joli conte de fée, c’est faux, c’est une histoire que l’on écrit à deux tous les jours, les prochains chapitres dépendent de ce que vous écrivez aujourd’hui. Mon mari et moi sommes croyants, donc nous n’écrivons pas qu’à deux, notre conseiller c’est Dieu et ses conseils ont été précieux pour écrire les chapitres passés, nous nous appuyons encore chaque jour sur Lui pour écrire ceux à venir.

J’aime mon mariage et j’en suis heureuse mais ces points sont quand même des réalités. 🙂

 

Et vous ? Peut être des points à rajouter sur certaines réalités ? Si vous n’êtes pas mariée, comment imaginez-vous le mariage ?

*