Prête à le laisser grandir ?

prête à le laisser grandir bébé Dieu père ellecroit.com

C’est un bonheur de voir un enfant grandir mais ce n’est pas si simple que cela… J’ai découvert qu’une facette de mon mari s’est accentuée en devenant papa. C’est la fête des pères ce week-end, j’en profite pour vous raconter tout ça ! 

Question éducation, j’avais un peu en tête le modèle du père un peu plus dur et de la maman avec le coeur plus sensible. En tout cas c’est ce que mes amis « gars » me disaient : « moi j’ai moins de mal à le laisser pleurer alors que ma femme a le coeur trop sensible ! Ah les femmes… » Enfin vous voyez le genre ! Alors comprenez mon étonnement quand dans les fait je réalise vivre les choses complément différemment ! Je vous explique. 

Ce n’étais pas prévu mais dès la maternité j’ai vu que le cododo (cosleeping) était une chose bénéfique dans notre cas en tout cas (meilleure nuit et moins de fatigue). Au bout de quelques semaines il était temps de mettre notre bébé dans un couffin, il avait grandi et se sentirait moins « perdu » dans celui-ci par rapport au début. Je précise que le couffin restait dans notre chambre. Mais mon mari : « Il a l’air tellement bien en cododo, pourquoi arrêter ? Il à l’air d’aimer ! » On a fini par le mettre dans son couffin.

Puis Il a fallu le mettre dans un lit bébé (toujours dans notre chambre). Mon mari : « Dans un lit bébé ! N’est ce pas un peu trop grand ? » C’est que le couffin commençait à faire petit en même temps… On a fini par le mettre dans un lit bébé.

Ensuite vint le temps où il était prêt selon moi à passer dans sa chambre… Mon mari : « Je ne suis pas prêt à le laisser dormir seul dans sa chambre, est ce qu’il n’est pas bien dans un berceau dans notre chambre ? S’il y a un souci, c’est plus simple il est juste à côté ! » Sa chambre est collée à la notre soit dit en passant 🙂 .

Moi : mais je croyais que tu étais plus du style les enfants ne dorment pas dans la chambre des parents ? Mon mari : ça c’était avant… maintenant je m’en fiche c’est mon bébé et s’il faut qu’il dorme avec nous aussi longtemps qu’il le faut ce n’est pas grave ! Nous l’avons mis dans sa chambre après moult discussions ! 

bébé grandit attachement père chrétien ellecroit.com

Une fois dans sa chambre, là j’ai pensé qu’on pouvait le laisser à son oncle et sa tatie sans problème. Pas trop longtemps pour commencer bien sûr. Mon mari : «  Oui mais et s’il avait besoin du câlin de ses parents… Parce que pour l’instant je suis rassuré s’il est avec toi ou avec moi , faut au moins qu’il ait un de ses parents avec lui ! » Moi : Oui mais euh comment te dire et si j’avais repris le travail de suite il serait à la crèche là, avec des étrangers ! Enfin bon au final un concours de circonstance a permis que mon mari le laisse à sa tatie et cela s’est bien passé !

Non, mais franchement moi je ne l’avais pas vu venir.  On dit que les mères ont le coeur plus sensible, je ne m’attendait pas à ces réactions de mon mari !

Bon pour rééquilibrer la balance, je ne suis pas en reste. Bien sûr que je regarde dix fois mon téléphone quand je ne suis pas là et qu’il est avec son père, que j’ai écouté nombre de fois s’il “respirait bien”. J’ai eu du mal à lui mettre les vêtements taille 6 mois : de la taille naissance à 1 mois ok, 1 mois à 3 mois ok, mais quand le 3 mois commença à être juste j’ai un peu forcé pour faire durer les vêtements 3 mois le plus possible… Je crois que la taille 6 mois c’était une étape psychologique, contente qu’il grandisse, oui, mais pas trop vite quand même !

Je crois que dans tout ça il y a la notion de vouloir protéger au mieux son enfant et en même temps vouloir le laisser grandir, ne pas l’empêcher d’avancer, en le surprotégeant. Là ce n’est rien de grave, on en rit en y repensant, mais ça fait réfléchir sur cette ambivalence que l’on ressent en tant que parent, être assez protecteur sans non plus en faire trop. Je sens que cela va être tout un apprentissage…. Nous avons besoin de la sagesse de Dieu pour être équilibré !

Et puis c’est la fête des pères ce week-end, alors dédicace spéciale à mon cher mari, ce papa au coeur tendre 😎 

Et vous ? Vous êtes plutôt maman ours ? Vous avez réussi à lâcher prise assez vite ? Comment était votre mari ?

*