Ce que j’ai appris de mon mari sur la tentation et l’adultère

appris de mon mari tentation adultère fille à la télé ellecroit.comJe vous raconte ce que j’ai appris après mon mariage sur la tentation par rapport à l’adultère grâce à mon chéri. 

 

Au début de notre mariage j’étais comme une petite fleur, naïve, j’étais profondément amoureuse de mon mari (je le suis toujours !) il était aussi très amoureux. Alors pourquoi irions-nous voir ailleurs ? Franchement pourquoi ?

Mais mon mari avait une attitude particulière. Au début de notre mariage si je voyais une fille que je trouvais particulièrement belle, à la télé par exemple, je pouvais m’exclamer  «  Qu’elle est belle cette fille ! Tu ne trouves pas ? » Il n’y avait rien de mal dans ma tête, je n’invitais pas mon mari à convoiter une autre femme, c’était juste une constatation pour moi : que la fleur est belle ! De même, que cette femme est belle.

Mais il me répondait souvent que ça ne l’intéressait pas, il jetait rarement un coup d’oeil et le plus souvent pas du tout. Je ne comprenais pas vraiment son extrémisme. Voici son type de réponse : « Cela me sert à quoi de savoir qu’il y a de belles femmes ailleurs, j’ai déjà une femme qui me plaît et elle me suffit. » 

Je l’avoue c’était fort flatteur pour moi ! Et puis je n’allais pas me plaindre d’avoir un mari qui prend énormément de précaution ! J’ai arrêté de lui faire ce genre de remarque, je n’allais pas devenir une pierre d’achoppement pour mon propre mari… Mais je ne comprenais pas pourquoi il était aussi radical.

proverbes 8 verset 18 19 fais ta joie de ta femme ellecroit.com

Mais en y réfléchissant plus sérieusement, mon avis a changé en très peu de temps, son soi disant extrémisme n’était qu’en fait que de la sagesse : il vaut mieux prévenir que guérir. La Bible nous dit : « Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber. »  1 Corinthiens 10.12

Alors bien sûr je savais déjà qu’il ne fallait pas faire des choses stupides : on ne passe pas ses soirées seules avec des collègues de sexe opposé tous les soirs après le boulot. Mais mon mari a ajouté des choses plus subtiles à ma lutte contre la tentation. Comme il le dit : « La télé te montre que celle qu’il te faut ce n’est pas celle que tu as. La convoitise des yeux peut commencer justement par un regard innocent. »

Ce que Job a dit a pris une toute autre tournure “J’avais fait un pacte avec mes yeux, et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge” Job 31.1. Job avait fait un pacte avec ses yeux, carrément ! Avant mon mariage, je connaissais très bien ce verset  mais maintenant il a vraiment une autre résonance, parce que mon mari m’en a montré un exemple vivant. 

Avant je pensais que puisqu’on était jeune et amoureux, personne ne pouvait nous éloigner l’un de l’autre et qu’on aurait pas envie d’aller voir ailleurs. C’est vrai je n’ai pas envie d’aller voir ailleurs parce que j’aime mon mari et que je crains Dieu, mais la vie est déjà assez compliquée pour se rajouter des hypothétiques combats, veiller et faire attention aujourd’hui quand « il n’y a rien » me garderont d’un « peut-être » regard coupable demain. 

Alors avec nos maris, prions l’un pour l’autre et veillons l’un sur l’autre ! (Veiller ce n’est pas espionner, être hyper soupçonneuse ou en faire une obsession bien sûr)

 

Et vous ? Un conseil à donner pour éviter la tentation ? Une anecdote à raconter ?