Celui que nous adorons

apocalypse 5.13 adorer ellecroit.com

Petit rappel sur celui que nous adorons, sur qui il est vraiment ! 

Quelle grâce et quel honneur d’être des adorateurs du Roi des rois. Quand nos yeux sont fixés sur Lui et que nous réalisons qui il est, ce qu’il a fait, il est le seul que nous avons envie d’adorer, de magnifier. Il est Le seul que nous voulons élever. 

Celui que nous adorons est le Christ glorifié, majestueux, revêtu de gloire, comme Jean l’a vu :

“Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu; ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts” Apocalypse 1.12-18

Voilà ce Jésus que nous adorons, quand nous sommes en assemblée ou dans notre chambre dans le secret.

“On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix” Esaïe 9.6

Voilà celui que nous adorons.

Finalement nous pouvons dire comment ne pas l’adorer, le contempler, l’élever, ce qu’il est nous pousse spontanément à l’adoration…

 

*