La meilleure façon de se comparer

se comparer comment Bible ellecroit.com

Qui ne s’est jamais comparé ? Parfois ça nous rassure : nous n’avons pas l’air d’être moins que les autres, au contraire, une pointe d’orgueil surgit. Et parfois ça nous attriste : nous semblons très loin des autres… Je voudrais vous partager un verset qui nous enseigne la meilleure façon de nous comparer. 

Il y a toujours des personnes « moins »  que nous : moins talentueuses, moins productives, moins grandes, moins petites, moins bavardes, moins courageuses bref tout ce que vous voulez ! 

C’est assez simple de se sentir au dessus des autres quand on se compare à des personnes qui peuvent être moins avancées, qui ont moins d’expériences. Notre égo est flatté, on semble avoir plus que les autres, plus de valeurs, plus d’importance, plus de légitimité etc.

A contrario quand on se compare à des personnes plus avancées que nous, on peut se sentir toute petite, voir insignifiante en regardant les performances/ résultats/ connaissances d’une personne. ” Pourquoi devrais-je utiliser mes dons ? Il y a mieux que moi ! Je ne serai jamais au même niveau que telle personne sur tel domaine…” 

Il n’y a pas de suspens à cette première conclusion : la comparaison n’a pas l’air d’être une bonne chose ! 

Prendre en considération sa propre vie

Mais il y a un verset de la Bible que je trouve extraordinaire sur ce sujet. Quelle sagesse notre Seigneur ! C’est un verset qui m’aide à définir mes objectifs et pas en fonction de ceux des autres

Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui. Galates 6.4

L’apôtre Paul nous invite à examiner nos propres œuvres : vous avez remporté la victoire sur un péché cette année ? Gloire à Dieu, vous avez évolué pendant cette année !  Au lieu de «  je ne comprend pas pourquoi telle personne n’arrive pas à s’en sortir avec ce péché, c’est pourtant simple, moi j’y arrive… » 

Dans l’autre sens ça marche aussi : une personne comprend beaucoup mieux que vous la Bible et la prendre comme point de référence peut être décourageant. Alors que si vous pensez au fait qu’en 1 an vous avez beaucoup progressé et que vous comprenez de plus en plus de choses, vous pouvez plus facilement remercier Dieu pour l’évolution et être contente de votre état aujourd’hui.

Qu’est-ce que Dieu nous demande et où en est on ?  Comment avons nous évolué depuis X mois ? Comparé à l’année dernière, quels sont les fruits dans notre vie ? Où en est notre consécration ? S’il y a une évolution, gloire à Dieu pour notre vie. Et nul besoin de se sentir supérieure aux autres.

Combien de talents ?

Pour reprendre la célèbre parabole des talents, pour Dieu le problème n’est pas d’avancer plus ou moins vite que les autres mais de faire en fonction de là où on est nous. Celui qui n’avait reçu qu’un talent a été réprimandé pour n’avoir rien fait de ce talent mais pas parce que qu’il en avait moins que les autres. Celui qui avait reçu 5 talents n’a pas été récompensé parce qu’il en avait plus que celui qui en avait 3 mais parce qu’il les a fait fructifier. Ils ont tous été jugés en fonction de ce qu’ils avaient reçu et de leur évolution. Et non en fonction des uns et des autres.

Des questions à se poser 

Qu’est ce que Dieu attend de moi ? Où en sont ma sanctification, ma piété, mes disciplines spirituelles ? Qu’ai-je reçu comme don ? Comment je lutte contre le péché dans ma vie ? Ou en suis-je par rapport à l’année dernière ? Est ce que je fais fructifier mes talents ? Ou est ce que je les cache dans la terre par peur de Dieu, de moi, des autres ? Par paresse comme dans la parabole ?

Alors oui nous devons croître, nous améliorer, nous sanctifier, faire fructifier nos dons mais chacune a ses épreuves, sa vie, ses circonstances, son environnement, les capacités que Dieu lui a données. Nous pouvons examiner notre évolution et nous comparer à notre “nous” d’il ya 6 mois par exemple. Mais surtout pas comparer des vies qui n’ont pas le même environnement et le même parcours. 

La comparaison avec les autres est bonne seulement si cela nous aide à nous améliorer, que cela nous encourage à faire des efforts pour parvenir à un but. 

Et vous ? Comment vivez-vous la comparaison ? 

*