Pourquoi “servir Dieu” change notre vie

Bible servir Dieu ministère ellecroit.com

Quand je me suis convertie la notion du service pour Dieu n’était pas une évidence. Je vous raconte comment cela a commencé et en quoi cela a changé définitivement ma vie, comment cela change notre vie.  

Le point de départ

Je suis à la fin du collège : je lisais un livre sur les jeunes ou pour les jeunes, (je ne me souviens plus) et il y avait un chapitre sur les talents. Quels sont tes talents, comment les mettre au service de Dieu ? Quelque chose du genre.

Peu avant lors d’une semaine de jeûne pour les jeunes à l’église, cette même question a été posée : comment pouvez-vous servir Dieu ? Il fallait réfléchir sur les choses que nous aimions faire, comment aider les autres et d’autres questions qui pouvaient nous aider en tant que jeunes à aussi servir Dieu. Ce fut la première fois où je me suis posée la question : ben oui au fait qu’est ce que Dieu attend de moi ??

Je crois que jusque là, j’étais au fait de ce que Dieu avait fait pour moi (le salut en Christ) et que j’appartenais à une grande famille, l’église, dans laquelle j’allais régulièrement entendre des messages, prier, communier. Je continuais d’apprendre à le connaître et à grandir. Mon petit train-train de chrétienne. Oui les autres faisaient quelque chose : « le pasteur » (il est même payé pour ça), et d’autres adultes « spéciaux ». Rappelez vous j’étais une collégienne ! 

Mais que Dieu attendait que je fasse quelque chose, si jeune, c’était nouveau : moi, Ludivine, particulièrement, qu’est ce que Dieu attendait de moi ? Quand il m’a choisie pour faire partie de son Eglise, comment avait il prévu que j’apporte ma pierre à l’édifice ?

servir amour prochain Dieu ellecroit.com

La vie chrétienne normale

Cela ne veut pas dire que je ne faisais strictement rien, je priais pour les besoins de mes frères et sœurs dans l’église, par exemple. Mais être consciente que Dieu voulait vraiment que je fasse quelque chose m’a permis de réaliser que Dieu attendait quelque chose de moi, que cela faisait parti de la vie chrétienne normale.

Je pouvais aimer Dieu en lisant ma Bible et en apprenant à le connaître, en ayant une relation avec lui par la prière, en le louant, le remerciant pour ce qu’il avait fait pour moi.

Mais c’est alors que je découvrais que je pouvais aussi aimer Dieu en étant active, en faisant les œuvres qu’il avait préparées d’avance pour moi (Ephésiens 2.10) même si j’étais une ado.

Par quoi commencer ?

Suite à ces questions lors du jeûne, il fallait en discuter avec son binôme de prière pendant quelques minutes. La première chose qui m’est venue : j’aime bien écouter les autres quand ils ne se sentent pas bien. C’était le début d’une réflexion : peut être pourrais-je être une épaule pour pleurer et une oreille attentive pour qui a besoin de parler. C’était simple, mais j’ai prié pour le faire bien. J’aimais énormément ce verset : 

Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Esaïe 50.4

Avec les années les choses ont évolué et j’ai fait des choses différentes en fonction des besoins des églises où j’étais, des personnes que j’ai rencontrées. En fonction aussi de ce que je comprenais de ce que Dieu attendait de moi, des occasions qu’il me donnait de « participer » à son plan. Dans l’église mais aussi en dehors avec les GBU (groupe biblique universitaire et lycéen), à travers internet avec le blog, les personnes non croyantes que Dieu met sur ma route. Et comme j’aime bien le dire aussi avec mon ministère d’épouse et de maman.

Ce que je trouve extraordinaire c’est qu’il a préparé des œuvres pour tous ces enfants. Ces œuvres ont un point commun, la grande mission qu’est d’annoncer l’Evangile et de faire des disciples. Mais si la grande mission est unique, il ya tellement de façons dont Dieu peut se servir de nous pour accomplir son plan. Un seul Esprit mais beaucoup de dons (1 Corinthiens 12.4) 

Chacun a sa place, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Chacun en parle avec des termes différents : faire un service dans l’église, un ministère, une mission de vie, l’appel de Dieu, servir son prochain, mettre ses dons et ses talents au service de Dieu, de la communauté. Servir sa famille etc.

communauté servir ensemble Dieu église ellecroit.com

Passionnante

J’ai trouvé la vie chrétienne encore plus passionnante, à partir du moment où j’ai réalisé que Dieu attendait quelque chose de moi. C’est pour cela que je dis toujours que c’est une joie et un honneur d’être à son service. Il n’a pas besoin de moi mais il m’invite a participer à son plan et de connaître la joie d’être à son service. Je trouve cela exaltant. Mais aussi effrayant parce qu’on n’a pas toujours envie de sortir de son confort pour faire ces « bonnes œuvres », parce que d’une façon ou d’une autre on fera des sacrifices. Parce que nous ne verrons pas toujours les fruits dans cette vie et que le manque de résultat visible peut être décourageant. Mais il y a toujours des raisons de se réjouir, des encouragements quand quelqu’un nous remercie et quand on voit ce que Dieu fait avec nos 5 petits pains et nos 3 poissons. 

Et bien que Dieu ne nous doive rien, il a prévu aussi de nous récompenser au « ciel » en fonction de nos œuvres. (Les récompenses des croyants)

Une vie riche à son service mais des servantes pas des clientes ! 

Ce n’est plus moi qui vit mais c’est Christ en moi (Galates 2.20), ma vie ne m’appartient plus. Dieu nous demande d’être ses serviteurs, nous ne sommes pas ses clients ! Il n’est pas là juste pour nous offrir un bon service client, un bon service après vente : «  Après avoir reçu votre colis, le salut, je m’assure que votre existence soit douce et paisible, je veux faire en sorte que votre vie soit la plus confortable possible. » 

Alors bien sûr que Dieu nous béni déjà ici bas de toutes sortes de bénédictions. J’aime tellement ce verset dans Lamentation 3.3 car il me rappelle que chaque jour est une occasion de voir les bontés de Dieu : « Elles se renouvellent chaque matin.. »  Nous recevons tellement de Lui.

Mais la vie chrétienne de tous les jours est aussi riche parce que nous sommes occupées à son service. 

Ce que ça change pour moi, pour nous

  • Notre vie n’est pas centrée sur nous mais sur un plan qui est bien au dessus de nous. C’est avoir peu d’ambition que de s’arrêter à son nombril alors que Dieu nous invite à participer à quelque chose de grand ! 
  • Dieu a voulu que l’Eglise soit un lieu où l’on se sert mutuellement. Nous avons besoin des autres pour avancer. 
  • Nous grandissons, Dieu se sert de cela pour nous émonder, pour nous apprendre à lui obéir même si ce n’est pas facile.
  • Même si nous ne sommes pas au top de notre forme Dieu se glorifie dans nos faiblesses. 
  • Je ne peux plus m’ennuyer : la moisson est grande et il y a peu d’ouvriers, il y a toujours des choses à faire…
  • La vie tournée vers soi me parait bien ennuyeuse, servir les autres c’est une des clé du bonheur en Christ : il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. (Actes 20.35)
  • C’est un honneur de participer activement au plan du Dieu de l’univers, à côté de ça les Avengers c’est de la gnognote 🙂 
  • C’est une petite question mais qui a changé ma vie définitivement et qui m’anime tous les jours : qu’est ce que tu attend de moi Seigneur, quelles sont les œuvres que tu as préparées pour moi aujourd’hui ?
  • Etc.

Et vous qu’est ce que ça change dans votre vie ? Ou peut être que vous commencez juste à vous demander ce que Dieu attend de vous ?

*