Série La soumission – Partie 2

la soumission 2e partie ellecroit.com

La dernière fois nous nous sommes arrêtées sur le fait que le but de Dieu n’était pas de donner un cerveau à la femme à sa naissance pour ensuite le déconnecter le jour de son mariage : Super-mari est là avec sa cape plus besoin de réfléchir, robot-femme va juste obéir.

Pourquoi faut-il un chef ?

Vous me direz c’est écrit dans la Bible et « ce que Dieu veut, tout (bon) chrétien le veut aussi » …

Mais la vie aussi en général, nous enseigne qu’il faut des chefs… Il faut des leaders dans un groupe, pour donner une impulsion au groupe, une direction. Non que les membres de ce groupe soient stupides et ne puissent pas trouver la bonne direction eux-mêmes ! Même pour conduire un débat dans un petit groupe il faut quelqu’un qui conduise la discussion, recentre le débat quand on s’éloigne du sujet etc. Il faut bien qu’à un moment, quand on n’arrive pas à se mettre d’accord sur une chose dans un groupe, qu’il y ait celui qui ait le dernier mot. Et c’est partout pareil du gouvernement d’un pays à l’association de pétanque du quartier. Il y a un ou plusieurs décisionnaires désignés.

Dans le mariage, la famille, il faut aussi un responsable et Dieu a choisi, a établi l’homme. Ce qui me rassure ce n’est pas que mon mari fasse le poids (même si cela est important) mais que c’est Dieu lui-même qui ait établi les choses ainsi. Si Dieu dit que c’est une bonne chose, c’est que c’est une bonne chose. Il a choisi l’homme et lui a donné les capacités pour cela. (en tout cas le potentiel est là !). 

Si dans notre tête, le choix de l’homme est un choix de Dieu, cela est rassurant et nous pouvons avoir confiance en Dieu, totalement. Oui votre mari est imparfait mais ça Dieu le sait déjà.

homme chef soumission ellecroit.com

Pourquoi la « soumission » est une bonne chose ?

C’est un bon principe dans nos relations, un principe biblique et la soumission n’est pas qu’une affaire de couple.

Nous avons commencé à être soumis à nos parents, nos professeurs. Nous respectons monsieur l’agent de police quand il nous demande notre permis de conduire lors d’un contrôle de routine. Nous n’accélérons pas soudainement en lui criant « attrape-moi si tu peux, moi je suis freeee et je n’obéis qu’à ma conscience… » 

Nous respectons les anciens dans l’église, les pasteurs, les responsables de tout ce que vous voulez. Une personne âgée qui vous raconte sa vie vous l’écoutez avec attention, même si ce qu’elle vous raconte date d’un autre siècle mais naturellement on répond oui madame… Même dans l’église entre nous, nous sommes soumis. Ephésiens 5v 21 dit « Soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Christ. » 

Tout ça pour vous dire que de façon générale la soumission n’est pas un problème pour la plupart des gens. Nous avons donc « pratiqué » la soumission bien avant le mariage. Ce n’était pas si dur d’être soumis aux professeurs, aux parents alors pourquoi en tant que femme ?

Parce que les parents, les professeurs représentaient les “adultes” et nous n’avions pas trop le choix ? La police, pareil, qui veut finir en prison ?  Et puis on ne défie pas l’autorité ! Quand à la personne âgée et bien nous respectons tout simplement son âge, ses cheveux blancs, sa sagesse. Elles ont vécu des choses bien avant nous et nous respectons cela.

Mais notre mari ? En général il est de la même génération que nous, donc pas de sagesse d’un autre siècle. Il ne représente pas une autorité de l’Etat, il n’est pas particulièrement plus avancé spirituellement que nous. Nous vivons avec lui donc nous voyons TOUS ses défauts enfin bref finalement on peut se dire “ne suis-je pas tout autant capable que lui ?”

Nous voyons bien que c’est notre regard qui n’est pas le même, les autres « autorités » sont à nos yeux légitimes. Mais nous pouvons avoir aussi le bon regard sur nos maris car encore une fois c’est le Dieu de l’univers qui les a choisis, pas un vote, pas les cheveux blancs, pas leur nombre d’années, leurs expériences, pas le fait qu’il nous ai mis au monde comme nos parents. Non ce qui les établi c’est Dieu.

Et si c’est Dieu qui les établi alors moi je signe. 

soumission chef du foyer ellecroit.com

Quelle soumission ?

Éphésiens 5 v 24 nous dit : « Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses » 

Cela paraît évident que l’Eglise soit soumise à Christ. Nous savons que Jésus est notre Seigneur, le chef, celui qui nous dirige, nous l’admirons, Il est parfait. Il a donné sa vie pour l’Eglise. C’est un exemple. Jésus est Dieu. Lorsque l’on dit qu’il est le chef et que nous, l’Eglise, lui sommes soumis et bien ça nous paraît évident. Jésus le chef oui c’est clair je n’aurai pas choisi mieux !

Et puis le verset continue : de même nous les femmes devons être soumises à nos maris : vraiment ? Comme l’Eglise à Christ ? 

C’est sûr nos maris n’ont pas la même stature que Christ. Mais le fait que Dieu utilise cette comparaison c’est finalement intéressant. Cette attitude de confiance, d’admiration, de recevabilité que nous avons pour Jésus en tant qu’Eglise nous apprend sur ce que devrait être nos sentiments  pour notre mari.

Et c’est ce que nous verrons la prochaine fois : pourquoi la soumission est en fait la meilleure façon de dire « Je t’aime » à nos maris.

 

Résumé de la série :