Vie de fou de Kévin DeYoung

vie de fou kevin deyoung ellecroit.com

Vie de fou (Crazy Busy) de Kévin DeYoung est un livre pour ceux qui sont toujours un peu occupés voire très occupés ! Ou/et qui ont besoin d’organisation… 

Kévin DeYoung est pasteur principal d’un église, conférencier, auteur de plusieurs livres, père de 6 enfants pour ne citer que cela. J’avais donc quelques appréhensions sur le contenu du livre car je n’ai pas du tout la même vie que lui. Est ce que ce livre sera pertinent pour ma propre vie ?

La réponse fut oui, plus que pertinent, ce n’est pas un livre d’un pasteur d’une grosse assemblée pour les pasteurs de grandes assemblées. Le « commun » des mortels, comme moi, peut être édifié par ce livre, parce que d’une façon ou d’une autre, nous sommes tous pareils, super occupés même si c’est à des choses différentes.

Le ton est donné dès le premier chapitre, on sait qu’il comprend ce que l’on vit parce qu’il à l’air pire que nous, plus en galère que nous, parce qu’il est overbooké bien plus que nous mais qu’il veut s’en sortir. On peut s’attendre donc à des conseils pertinents de quelqu’un qui a cherché des solutions à ce grand problème.

Plus qu’un livre sur l ‘organisation…

Pour l’organisation il suffit parfois de bon sens pour donner des conseils, pour améliorer son efficacité. Je crois que des conseils non basés sur la Bible peuvent être pertinent. Alors un livre sur le sujet et basé sur la Bible c’est encore mieux : il vient déloger certains problèmes à la racine, parce que finalement on ne s’organise pas en surface seulement mais en profondeur par rapport à nos pensées, nos motivations, on fait le tri et on épure tout cela.

Il parle de choses sous jacentes comme l’orgueil, notre surévaluation de nous même, le narcissisme, le besoin de posséder, la pitié, le pouvoir, le perfectionnisme, un statut à conserver, le prestige… En gros le péché !

« Vouloir plaire aux autres ressemble à aimer son prochain comme soi-même. Une mauvaise planification ressemble au sacrifice volontaire de soi pour le bien des autres. Tenir compte de son statut peut être perçu comme le fait de se sentir responsable de son appel. Comment distinguer entre l’agitation causée par l’orgueil et l’activité motivée par des raisons louables ? » Page 38 L’auteur nous donne des pistes dans le livre.

Dans le chapitre 5, l’auteur nous parle du fabuleux exemple de Jésus pour l’organisation, qui était très occupé mais qui a su se focaliser sur les bonnes priorités, la mission que son Père lui a donné. L’auteur nous donne quelques questions clés pour discerner nos priorités et travailler à les tenir.

Kevin DeYoung démontre à quel point nous énonçons des priorités de notre bouche mais que dans les faits notre style de vie prouve que nous suivons d’autres priorités qui n’ont rien à voir.

citation kévin deyoung vie de fou ellecroit.com

Il y a un très bon chapitre sur les enfants, le mythe des parents parfaits… Un autre sur les nouvelles technologies qui nous accaparent, notre hyper connection. Et d’autres choses encore !

Il parle aussi de notre besoin de routine et de structure dans notre vie et de pourquoi nous devrions dormir plus, nous qui dormons de moins en moins… Nous avons besoin de discipline pour nous reposer correctement, et ce n’est pas que pour notre santé physique mais aussi spirituelle.

Il termine le livre en faisant une petite étude sur le passage de Marthe et Marie, cela m’a conforté sur l’article que j’ai écrit il y a quelque semaines sur le même passage ( Une seule chose est nécessaire).

citation kévin DeYoung ellecroit.com
En somme c’est un très bon livre, comme il est marqué sur la couverture « Un (tout) petit livre au sujet d’un (très) gros problème » Je l’ai lu en prenant de nombreuses notes avec au final de vraies pistes de réflexions pour aboutir à de vrais changements.

Le temps que j’ai “perdu” en lisant ce livre fut vraiment un temps bien investi, car il va me faire gagner du temps ! 😉  Si vous le lisez ou l’avez lu, n’hésitez pas à me donner votre avis !

Vous pouvez trouver Vie de fou dans les librairies chrétiennes en France. Pour les canadiens vous le trouverez chez son éditeur via ce lien : Editions Impact Vie de fou

*